Voyage astral !

Publié le 21 Juin 2016

Voyage astral !

l'expérience de vie transporte l'être à son plus humble aspect, dans l'échéance d'une transaction parmi les existences les portes de cristal ouvrent dans une cadence insolite les secrets d'une fabuleuse dimension.
sur les pas de répétition la connaissance afflue de sa richesse et dans la vallée des âmes de conscience plusieurs axes circules menant dans leur aires des pages d'enseignement.
il ce construit une loi dans le centre des équilibres, elle est la voix qui rassemble, la pensée qui unit et de tout les gouffres qui peuple les univers elle est seule de sa contenance à donner le point qui relit la création.
elle se nomme protection, elle se présente sous le mot lumière.
la recherche de l'essaim de vie s'est modelée par l'interrogation alors qu'il comprend déjà à ce point une forme de finition.
une feuille d'arbre m'est montrée à peine sa première naissance la construction est instruite.
songe souvent dans le réservoir de l'éclat et le sceau qui remonte défait aujourd'hui ces écrits.
il se crée dans l'élément de l'humain une présentation sans égal, le premier point de cette structure défait toutes les convictions et interprétations, il sommeille dans les êtres le potentiel de la mise en oeuvre dépassant le seuil de la compréhension actuelle.
on donne à ces centres une lecture illisible et elle contient pourtant les réserves de l'univers.
dans le point le plus haut de notre évolution se situe la beauté mais haut-delà de cet embryon le cumule des observations entend l'effectif des existences; le peuple des cellules se nourrissent d'une substance invisible, elles apportent aux âmes l'avancement des individus ainsi qu'une partie de recherche dans le plus grand de l'avant.
a partir de l'endroit de la première des croissances se distingue les équivalences de chaque missions dans le présent.
si une question effleure souvent, elle provient de chaque axes de création qui unifient toutes les phases d'un unique chemin; il contient le potentiel de l'antan, du présent et la marge qui diffère de l'abondance de naissance à ceci s'achève la relation pour une seule personne les croisements toujours ensembles d'une même et seule âme.
la seule question essentielle de la vie n'est autre que cette conjonction de la différence immense qui se loge en ce puissant corps résolut sans cesse au seul degrés de l'évolution sans une brèche dans la partie supérieure.
l'entendement se mesure non plus à la vision mais aux sons qui occupent les centres de tout les méridiens de l'infini.
la fraction qui prétend être l'éjection ne donnera jamais la résolution car elle devient aujourd'hui bien souvent l'unité inverse et la finition n'appartient qu'à la compréhension de la première création.

Rédigé par lavatar

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article